Des programmes fondés sur …

  • la confrontation entre mondes anciens et monde moderne,
  • une approche interdisciplinaire
  • les grands enjeux contemporains

Les objets d’étude

Classe de Première (4H)

  • La cité entre réalités et utopies
  • Justice des dieux, justice des hommes
  • Amour, Amours
  • Méditerranée: conflits, influences et échanges

Classe de Terminale (6H)

  • L’homme, le monde, le destin
  • Croire, savoir, douter
  • Méditerranée: présence des mondes antiques
  • Deux oeuvres intégrales (l’une antique, l’autre médiévale, moderne ou contemporaine) inscrites dans l’un des objets d’étude.

Une pratique renouvelée de la traduction

  • Repérage et identification des éléments signifiants essentiels d’un texte sous la conduite du professeur
  • Lectures suivies en édition bilingue
  • Textes simplifiés et adaptés selon la situation pédagogique
  • Comparaison de traductions

L’étude de mots concepts impliquant une connaissance lexicale et culturelle

  • φύσις / natura        ἱερός / sacer
  • πολίτης / civis        δῆμος / populus
  • Ἔρως / amor         ὕϐρις / furor
  • τέχνη / ars …         φιλία / amicitia

L’étude de grandes figures mythologiques, historiques et littéraires emblématiques.

  • Oedipe, Narcisse, Prométhée, Médée, Antigone …
  • Epicure, Zénon, Périclès, Cicéron, Sénèque, Marc-Aurèle …
  • Ulysse et Pénélope, Daphnis et Chloé, Enée et Didon, Trimalcion et Fortunata …

Tout au long de l’année scolaire:

  • Les acquis des élèves, connaissances et compétences, sont évalués régulièrement en prenant appui sur les productions orales et écrites (coefficient 10),
  • Sont évalués des champs de compétences variées : l’acquisition d’une culture littéraire, historique, anthropologique et artistique, la capacité à lire, traduire et interpréter les textes, grâce aux connaissances linguistiques, et à mettre en résonance monde antique et monde contemporain.

En Première, abandon de la spécialité: la spécialité qui n’est pas poursuivie en classe de Terminale est évaluée lors du troisième trimestre de la classe de Première. Coefficient 5, elle compte pour les épreuves communes de contrôle continu.

E3C LatinE3C Grec

Les élèves qui ne poursuivent pas la spécialité en Terminale peuvent rejoindre l’enseignement optionnel de LCA évalué au contrôle continu avec note coefficientée (x3).

En Terminale, évaluation finale: les acquis des élèves sont évalués dans une épreuve écrite terminale (coefficient 16) dont les modalités sont fixées par une note de service publiée au Bulletin officiel de l’éducation nationale.

L’épreuve orale terminale : l’enseignement de spécialité de littérature, langues et cultures de l’Antiquité peut être le support de l’épreuve orale terminale (coefficient 10).

Une culture générale solide au croisement de la littérature, des arts (théâtre, cinéma, histoire de l’art), de l’histoire et de l’anthropologie.

La spécialité LCA peut être envisagée en lien avec différents projets d’étude, plus spécialement :

  • les classes préparatoires littéraires, les ENS ou l’école des Chartes.
  • les licences de lettres, histoire, philosophie, linguistique… toutes les spécialités de sciences humaines.
  • les écoles d’art.
  • les études en rapport avec les formations culturelles (édition, musée, patrimoine, etc.) ou la communication.
  • les études de droit, de sciences politiques
  • les études de médecine et les professions de santé

 Faire le choix des humanités

Langues anciennes

Développer de nombreuses compétences

Les compétences en Langues et Cultures de l’Antiquité

Concours ARELA Bretagne

Un latiniste lauréat du concours ARELA 2017

Une latiniste et deux hellénistes lauréats du concours 2019

Vie culturelle

Au théâtre avec la Médée de Sénèque

Rendez-vous avec Ulysse à la Galerie Le Lieu

Fête de la science

2019: astronomie, robotique, mathématiques, médecine

2018: poisons et remèdes, énigmes de la science, anatomie

Fête de la nature 2018

Découverte des sites archéologiques

2019: La Campanie

2018: La Grèce

2017: La Sicile

2016: La Grèce