HetC28_082-093_L-1
Retour au blog

08 octobre 2020

Fête de la science du 2 au 12 octobre 2020

La 29° édition de la Fête de la science se déroule du 2 au 12 octobre, sous l’égide du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Le thème proposé cette année invite à se demander: « Quelle relation entre l’Homme et la Nature ? ».

Les latinistes et Hellénistes de Terminale ont souhaité travailler sur ce thème en réalisant des pastilles vidéo. Chacune d’entre elles montre que notre monde contemporain partage les mêmes obsessions que les Anciens.

Outre des trépieds capables de se rendre de leur propre mouvement (automatoi) à l’assemblée des dieux et d’être ainsi à leur disposition d’une merveilleuse manière, les sources antiques attribuent la à Héphaistos la fabrication de servantes d’or qui l’assistent dans ses travaux, de deux chiens gardiens du palais d’Alkinoos, ainsi que d’un autre destiné tout d’abord à Zeus, de taureaux donnés à Aiètès,  de chevaux forgés pour le char des Cabires (divinités mineures), d’un aigle fabriqué pour Zeus et enfin d’un géant de bronze, Talos, laissé à Minos pour garder l’île de Crète. Il faut ajouter les portes de l’Olympe qui, dans l’Iliade, s’ouvrent d’elles-mêmes (automatai pulai), ainsi que les soufflets de la forge, qui sous le commandement d’Héphaïstos semblent travailler de manière autonome.

Se faciliter la vie grâce aux robots

Dans une lettre à Lucilius, Sénèque dénonce l’exploitation de l’or, de l’argent et du fer. En effet la nature a pris soin d’enfouir la triade maudite des métaux qui conduisent les hommes à se battre entre eux. Pourtant, c’est vers les entrailles de la terre que l’homme préfère tourner ses yeux plutôt que vers le ciel, inversant les valeurs et défiant les dieux d’en haut.

Pline l’Ancien dans son Histoire naturelle stigmatise la dévastation de la nature. C’est un acte contre la nature poussé par la folie du luxe : a-t-on besoin de marbre tacheté pour orner son tombeau? De même dénonce-t-il l’importation de certaines essences rares pour des usages très particuliers, parfois jusqu’à épuisement des forêts, tel le cèdre des montagnes de l’Atlas ou de Mauritanie pour des tables luxueuses.

Attention à la surexploitation des sols et des sous-sols!

Nombreux sont les mythes qui évoquent le désir profond au coeur des humains de devenir immortels, voire de connaître une éternelle jeunesse : Calypso et Ulysse, Eos et Tithon, Sisyphe et Thanatos, Apollon et la Sibylle de Cumes, Médée et Eson…

La quête de l'immortalité et de la jeunesse éternelle

La question du genre traverse plusieurs récits et certains abordent la question de l’hermaphrodisme, à travers Platon ou Ovide et celle de la transsexualité. En effet, nous pouvons trouver des exemples de femmes devenues hommes (Leucippé-Leucippos, Cénis/Cénée, Iphis) ou d’hommes devenus femmes (Siproïtes et Tirésias).

L'intersexualité

Enfin, les dieux ont donné maintes preuves de leur capacité à engendrer sans femme : naissance d’Aphrodite, d’Orion, d’Athéna, de Dionysos, d’Agdistis.

La gestation sans femme

Conseillère, protectrice et alliée d’Ulysse, Athéna, au chant XXIII de l’Odyssée, vient une ultime fois en aide au héros au moment où il retrouve Pénélope. Si l’intendante Eurynome, après avoir baigné et parfumé d’essences le corps du magnanime Ulysse, le couvre d’une tunique et d’un manteau,  Minerve répand la beauté sur les traits du fils de Laërte : “sa taille devient plus grande et plus majestueuse, sa longue chevelure descend de sa tête et flotte sur ses épaules en boucles ondoyantes comme des fleurs d’hyacinthe. De même qu’un ouvrier habile, instruit dans tous les arts par Vulcain et par Minerve-Pallas, entoure d’or l’argent splendide pour créer de magnifiques chefs-d’œuvre : de même la déesse répand la grâce et la beauté sur les épaules d’Ulysse.” Semblable à une divinité immortelle, le héros va rejoindre son épouse. Un tel élixir de beauté fait encore rêver aujourd’hui…

Le culte du corps parfait

Toutes nos félicitations à Corentin Nemurat et Matthieu Le Masson, TG7, Faustine Lecomte et Lisa Humphry, TG4, Clément Mougel TG2, Shaïna Tirtiaux, TG6 et Elise Michineau TG4, Sarah Delagiovanna et Solal Gresset, TG7, Romane Izzy, Léa Rio et Zoé Trehin, TG6, Lisa Segura et Enora Le Hunsec, TG6!

Et un grand merci à la Maison de la mer pour son soutien:https://openagenda.com/fete-de-la-science-2020-morbihan/events/antiquite-et-monde-contemporain?lang=fr