Retour au blog

26 juin 2020

3 nouvelles lauréates pour la prépa IEP du lycée !

 3 nouvelles lauréates !

En cette période atypique, la prépa IEP du lycée Dupuy de Lôme a le plaisir de partager avec vous le parcours et la réussite de 3 élèves de terminale qui en septembre vont intégrer 3 IEP différents : Aix, Paris et Bordeaux .

Voici leurs témoignages pour vous donner peut-être envie l’an prochain de suivre leurs pas !

Garlonn devant l'IEP d'Aix le 23 juin 2020 !

Garlonn Lucas

“Lycéenne au lycée Colbert, j’ai suivi durant l’année de première et de Terminale la prépa IEP du lycée Dupuy de Lôme. J’ai ainsi passé les concours de Sciences Po Paris et, m’étais préparée au concours commun. Malgré un changement de programme par l’annulation forcée du concours d’entrée aux IEP, j’ai été reçue via Parcoursup à Sciences Po Aix en Provence.

Culture

Grâce aux cours de questions contemporaines, d’histoire, d’Anglais et de littérature, la prépa nous permet d’enrichir notre culture afin de devenir des citoyens avertis, à l’esprit ouvert et conscients des enjeux actuels et de leur histoire.

Méthode

De même, la prépa vous permettra d’acquérir une méthode rigoureuse, une grande capacité d’organisation,et de structurer votre pensée ce qui vous servira autant pour vos années de lycée que pour appréhender le supérieur. C’est donc une excellente préparation aux concours comme le montre ses résultats.

Passion

De plus, les professeurs sont de véritables passionnés, maîtres de leur discipline, ils savent nous épauler afin que nous nous épanouissions dans chaque enseignement qu’importe le niveau de chacun. Je me permets donc de remercier l’ensemble des professeurs pour leur soutien et leur accompagnement.

Entraide

La prépa est aussi une expérience amicale.Il est en effet agréable de se sentir accompagné, épaulé lors de la préparation du concours qui seule peut s’avérer difficile. La prépa nous donne un esprit de groupe, qui permet de se motiver et d’avancer ensemble tout au long de l’année afin d’arriver fin prêt au concours.

 

Le jeu en vaut la chandelle !

La prépa IEP reste pour moi une expérience enrichissante qui m’a aidée à grandir intellectuellement, mais aussi personnellement, qui m’a permis d’éveiller ma curiosité sur le monde, de stimuler mon désir d’apprendre et de m’ouvrir à de nouveaux horizons.

Je ne peux que vous conseiller de rejoindre la prépa ,quels que soient votre parcours et vos objectifs, vous serez accueillis et trouverez votre place afin de réaliser vos objectifs. Le jeu en vaut la chandelle.”

Laura Bernard
Entrée de Sciences Po Paris

Laura Bernard

Mon vécu de la prépa IEP

Je suis très satisfaite d’avoir assisté à la Prépa Sciences Po de Dupuy de Lome qui a, sans aucun doute, contribué à mon admission. Au delà d’un suivi collectif du programme qui nous pousse à réviser régulièrement, j’ai particulièrement apprécié l’accompagnement personnalisé dans la préparation des épreuves d’anglais, mais également, les oraux pour l’entretien de Sciences Po Paris avec des élèves de l’institut politique, anciens Dupuy Lômiens. Ça m’a permis de comprendre les modalités d’épreuves et m’a aidée à gagner en assurance.

Par ailleurs, la prépa Sciences Po a été un moyen, pour moi, de confirmer mon souhait d’orientation. Quand on suit entre 3h30 et 5h30 de cours supplémentaires par semaine, il faut être motivé et intéressé. Alors que je venais au début sans réel objectif, j’ai réalisé que j’avais une chance, et j’ai tout donné pour la saisir.

Mes attentes

Outre un moyen d’accéder à un avenir tourné vers le management culturel, j’attends de Sciences Po une ouverture sur le monde pour en saisir les clefs mais aussi sur l’humain en général.

Certes j’appréhende le manque de sciences dures, mais j’espère trouver dans la pluridisciplinarité du cycle quelque chose qui me permettra de satisfaire ma curiosité.

De plus, j’aurai plaisir à m’investir dans la vie associative riche du campus et à expérimenter des choses nouvelles.

Marie Le Corvec
Sciences Po Bordeaux

Marie Le Corvec

J’ai passé mes trois années de lycée à Dupuy De Lôme où j’ai été très bien accompagnée par mes professeurs jusqu’au Bac S, et où j’ai développé autonomie et méthode de travail.

Aujourd’hui, me voilà pour ma plus grande joie, future élève de Sciences Po Bordeaux !

Pourquoi Sciences Po Bordeaux ?

“Dans cette maison, vous allez apprendre à lire, à écrire, et à parler” voici les mots que je retiens de la journée portes ouvertes; des mots qui sont venus confirmer, si non amplifier mon attirance déjà bien marquée pour cet établissement.

Échanger, argumenter, m’exprimer sont en effet pour moi au-delà d’un plaisir : une facilité.

En ce qui concerne mon intérêt pour l’écriture, il s’est exprimé dès mon plus jeune âge, puis s’est déployé au cours de ma scolarité.

Intégrer cet établissement était ainsi pour moi l’opportunité de m’épanouir encore davantage dans ces domaines, mais surtout de me perfectionner.

Et si j’évoque ici mes domaines de prédilection, j’exprime surtout ce dont je rêve pour ma future carrière, à savoir intégrer l’univers de la presse écrite. La mobilité internationale en deuxième année, la qualité des enseignements, et les nombreux masters proposés sont les principales raisons pour lesquelles je me suis tournée vers cet IEP, et pas vers un autre.

Ces masters coïncident en effet avec mes ambitions, de part l’ouverture au Monde et aux métiers de la communication qu’ils offrent.

Mon profil

Différents éléments ont, je pense, joué en ma faveur.

Tout d’abord, je dois dire que le dossier scolaire constitue une pièce importante. Il reflète, au-delà des notes, le sérieux, la maturité et le caractère.

J’ai pour ma part toujours été très assidue et attentive ce qui m’a valu de belles appréciations.

Mes moyennes ont oscillé entre 16 et 17 durant mes années de Première et Terminale, années décisives.

En cette année particulière, avoir un dossier solide fut d’autant plus avantageux, les oraux étant annulés.

Si je n’y ai pas été confrontée, je m’y étais néanmoins préparée en suivant avec attention les actualités.

En complément de ce dossier scolaire, les activités extra-scolaires sont aussi très valorisées, car elles attestent d’une certaine détermination.

J’ai pris soin, sur Parcoursup de remplir l’onglet “Activités et centres d’intérêt”.

Tout ce que l’on fait en dehors du cadre scolaire est en effet très valorisé par Sciences Po Bordeaux, que cela soit les activités sportives, les engagements associatifs, les passages de diplômes/certificats ou encore les petits boulots.

Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai mis en avant le dépassement de soi que m’avait enseigné la pratique de la Boxe, les compétences que j’avais acquises en donnant des cours d’anglais à des plus jeunes, ainsi que la confiance en moi que m’avait offert mon job de vendeuse en boulangerie le dimanche.

Projet de formation motivé

Pour ce qui est du projet de formation motivé, la difficulté est de parvenir à se “vendre”, tout en faisant une lettre très courte (1500 caractères maximum : c’est très peu).

Personnellement, j’ai accordé la première partie de ma lettre à une présentation de mon profil, la plus complète et concise possible en évoquant mes capacités, et mes ambitions, puis j’ai fini par expliquer mon choix : en quoi cet IEP me correspond et pas un autre.

Très hâte !

La rentrée reste floue en raison du contexte, mais elle se profile quand même très bien. Les étudiants en 2eme ou 3eme année ont crée un groupe Facebook pour répondre à nos questions, nous guider.

L’ambiance a l’air d’être très bonne, et même si quitter Lorient est un crève-coeur, j’ai très hâte de d’y être !

Le RDV est pris 😉

Souhaitons à ces 3 jeunes filles une belle aventure dans le supérieur et donnons leur rdv pour le forum des grandes écoles au lycée, fin novembre, pour partager avec elles leur expérience dans leur IEP respectif  !