Retour au blog

04 janvier 2018

Lauréats Prépa Sciences Po 2017

4 NOUVEAUX LAUREATS A SCIENCES PO !

  • Pour la petite histoire, 5 candidats ont été admissibles pour Paris ( 2 sur dossier-Awena Guiner et Pablo Tetedoie- et 3 après avoir passé les écrits- Enzo Jaffré, Hannes Jaffré, Juliette Lejeune). A l’issue des oraux, deux d’entre eux ont été retenus ( Enzo et Hannes).
  • Pour Provinces, 8 candidats ont passé les épreuves fin mai. 2 ont percé : Enzo Jaffré à Lille et Awena Guiner à Toulouse.
  • Enfin , on peut souligner les performances exceptionnelles d’Enzo Jaffre puisqu’il ne s’est pas arrêté à ces 2 réussites ( Paris et Lille)…mais a également décroché Bordeaux avec une moyenne frôlant les 17/20 et un BAC ES avec une moyenne de 20.28…Le grand chelem !
  • N’oublions pas non plus Léo Leroux, élève en terminale ES l’an passé qui avait suivi notre prépa mais qui n’a passé les concours que cette année . Bravo à lui puisqu’il a été admis à la fois à Grenoble et à Rennes.

Témoignage et photos pour vous faire une idée plus précise de leur expérience « PREPA IEP »

HANNES JAFFRE ( Terminale ES) : Lauréat à Paris

Une chance. C’est ce qu’a été pour moi la « prépa IEP ». Les professeurs y sont dévoués, volontaires et à l’écoute. Ils parviennent à concilier exigence, demande de rigueur et qualité de l’enseignement avec bonne humeur, accessibilité et proximité. De plus, les professeurs nous encouragent, nous donnent envie de croire en nous, nous font confiance. En effet, les élèves sont libres et disposent d’une certaine autonomie. Par sa taille humaine, cette structure permet un suivi individualisé. De ce fait, elle sait s’adapter aux méthodes et demandes de travail de chacun et chacune.

 

Durant ces 2 années de formation, la « prépa IEP » du Lycée Dupuy de Lôme m’a donné des clefs qui m’ont permis d’être admis à l’Institut d’Études Politiques de Paris.”

EnzoHannes
Enzo & Hannes JAFFRE

ENZO JAFFRE ( Terminale ES) : Lauréat à Paris, Lille, Bordeaux

Je dirais que cette prépa est une chance formidable pour les élèves du bassin lorientais. Tout d’abord il est important de noter sa gratuité. En effet, nombreuses sont les prépas privées qui sont particulièrement onéreuses.

Dans cette prépa, les enseignants sont dévoués et la rigueur est de mise. Sa taille humaine permet un suivi plus individualisé des élèves ce qui a permis notamment de nous faire passer des oraux blancs en tant qu’élèves admissibles pour le concours de Sciences po Paris.

Ainsi, on peut considérer que plus qu’une simple expérience scolaire, c’était également une expérience humaine. Elle m’aura permis de décrocher le concours commun, celui de l’IEP de Bordeaux et enfin celui de l’IEP de Paris. Je conseille cette prépa à tous les élèves ayant pour ambition de réussir l’un de ces concours.

LEO LEROUX (bac +1) : Lauréat à Grenoble et Rennes

Entré au lycée Dupuy-de-Lôme dès la seconde, j’ai suivi en première mais surtout en terminale le programme prepa IEP du lycée avec grand intérêt. Si je n’ai dans un premier temps pas souhaité tenter les différents concours des IEP dès la terminale par manque de confiance en moi, les cours d’Histoire, d’Anglais et de Question contemporaine prodigués par mes professeurs m’ont permis m’ont néanmoins permis de déclencher un vif intérêt pour les sciences sociales, d’acquérir une solide culture générale et ainsi me donner des clefs afin d’appréhender au mieux les exigences des études supérieures.

Léo Leroux

Ainsi, j’ai d’abord effectué une double licence économie et droit en prépa intégrée en vue d’intégrer l’Ecole d’Economie de Toulouse, parcours qui m’a également passionné et ouvert sur d’autres horizons.

Cependant, rattrapé par mon attachement aux sciences sociales, j’ai décidé de passer le Concours Commun des IEP et le Concours de l’IEP de Grenoble cette année avec l’aide de des professeurs de la prépa IEP de Dupuy-de-Lôme, m’ayant encore une fois été d’une grande aide. Grâce à mon travail mais également aux enseignements que l’on m’avait prodigués durant ces deux années, j’ai respectivement obtenu un peu plus de 13 au concours de l’IEP de Grenoble et 16 à celui du Concours Commun.

Merci pour ces belles années.

Leo Leroux