d

3

Retour au blog

11 janvier 2020

La classe défense : visite de la BAN de Lann Bihoué

La visite de la Base Aéro Navale (BAN) de Lann Bihoué, Ploemeur, le 19 décembre 2019, avait pour finalité première de faire connaître la diversité des activités largement méconnues liées à la Défense.

Par ailleurs, elle a également permis  d’échanger directement avec les professionnels présents sur le site.

Activité 1 :  Technicien aéronautique avionique

L’électronicien et instrumentaliste assure la maintenance du matériel électronique qui équipe les avions et hélicoptères.

Un technicien aéronautique effectue des vérifications sur un Rafale Marine

Activité 2 : Détecteur navigateur aérien

Le radariste navigateur aérien identifie, traite et diffuse les informations issues de l’exploitation et de la mise en œuvre du radar.

 

Activité 3 : Détecteur de bord bouées d’aéronautique

L’opérateur Guerre acoustique met en œuvre et exploite les systèmes de détection acoustique permettant de détecter et de pister les sous-marins en plongée.

Lors de missions de renseignement au-dessus de la mer ou des théâtres d’opération, il met en œuvre les systèmes de prise de vue photos et vidéo, assure le traitement et la diffusion des images dans le cadre du recueil du renseignement d’origine image .

radariste navigateur

Activité 5 : Opérateur guerre électronique transmission

Tout d’abord, il identifie, traite et diffuse les informations issues de l’exploitation et de la mise en œuvre des systèmes de transmission.

Par ailleurs, il met en œuvre et exploite les systèmes de guerre électronique permettant d’assurer l’identification de bâtiments ainsi que la sécurité de l’avion.

Enfin, il veille également à la mise en œuvre et l’exploitation du système de détection des anomalies magnétiques produites par les sous-marins.

 

Activité 6: Opérateur aéronautique

 

Responsable de l’analyse et du suivi des missions des avions et hélicoptères de la Marine, le contrôleur des opérations aériennes est un véritable spécialiste de la planification des opérations maritimes.

Activité 7: pilote de l’aéronautique navale

Un officier au cœur de missions aériennes très variées : protection d’une force, assaut contre des unités à terre ou en mer, renseignement, lutte anti-sous-marine, sauvegarde maritime ou secours en mer.

Opérant de jour comme de nuit, depuis une base aéronautique navale ou un bateau porte-aéronefs (porte-avions, bâtiments de transport, frégates), il peut être amené à intervenir sur des théâtres d’opérations très divers, au large des côtes françaises mais aussi à l’étranger .

 

L’élève-pilote

Selon ses aptitudes et ses mérites, l’élève-pilote sera affecté à l’issue d’un tronc commun vers la filière pilote de chasse (Rafale), pilote de multi moteurs (Atlantique 2, Falcon 50…), pilote de guet aérien (Hawkeye) ou encore pilote d’hélicoptères (Lynx, Panther, Caïman…).

Le Rafale
CAÏMAN
E-2C HAWKEYE

Témoignages d’élèves

 

« La visite de jeudi 19 décembre sur la BAN m’a beaucoup intéressée. Le matin, nous avons découvert la flotille 24 F et ses multiples missions avec le Falcon 50.

L’après-midi, ce fut le tour de la flotille équipée de l’Atlantique 2.

Nos échanges avec le personnel militaire ont été très enrichissants et opportuns pour moi qui pilote déjà dans le civil et aspire à devenir pilote dans l’armée. Pour d’autres élèves, ces échanges sont susceptibles de susciter des vocations. »
Brendan Chalvet, TS3.

 

« Cette journée a été très intéressante selon moi, car elle nous a présenté des métiers auxquels on n’aurait pas forcément pensé alors qu’ils sont captivants.  » Arthur Prient, TS1

 

” Cette journée fut enrichissante pour nous. Ce qui nous a le plus marqué fut la visite du Falcon 50 et de l’Atlantique 2 .

Nous avons également apprécié le partage des expériences vécues par les militaires.

Merci à eux et à la BAN ! Nos projets d’avenir s’affinent petit à petit. ” Louise Bouteiller , TS4.

Nos élèves devant le Falcon 50
M. Quinio et son groupe d'élèves devant l'Atlantique 2