drapeau 1
Retour au blog

30 mai 2019

Notre échange avec la Tchéquie: épisode 4

Dans l’épisode 2, nos camarades vous ont parlé d’un atelier photographie … en voici de plus amples détails.

Enfin, nous clôturerons notre témoignage par une visite du camp de Terezin.

Suivez nous !

Portrait

Atelier Photographie à Jindrichuv Hradec

 

Nous sommes allés au musée de la photographie où nous avons rencontré un photographe.

Tout d’abord, il nous a présenté son métier, les méthodes pour prendre une belle photo et les erreurs à ne pas commettre.

 

Intérieur/ extérieur

Puis, il a divisé le groupe en deux pour réaliser nos autoportraits: le premier groupe se photographiait à l’extérieur et le second groupe à l’intérieur, c’est à dire dans le studio du photographe.

En fait, chaque groupe devait prendre des poses différentes, dans des plans différents (pour ceux de l’extérieur) et surtout avec un objet personnel qui devait, bien entendu, nous représenter.

Après de multiples photos, le photographe nous a projeté les photos sur un grand écran. Le but était de voir les erreurs commises, et comment faire pour améliorer nos photos.

 

Les Conseils du photographe

 

Enfin, le photographe professionnel nous a montré un diaporama où tous les éléments nécessaires pour faire un bon portrait étaient réunis.

Conseil 1

Avant tout, il est important d’avoir du bon matériel (pellicule. objectif) donc un bon appareil photo!

 

Conseil 2

Après, il nous a expliqué que pour faire un portrait en extérieur, on doit faire très attention à la lumière, nous en avons besoin mais il ne faut pas être à contre-jour avec le soleil.

 

Conseil 3

Ensuite. il nous a dit qu’autour du modèle, il ne doit pas y avoir trop de “vide”, on ne doit pas voir plus de portion de mur, par exemple, que la personne qui occupe le cadre. Il ne doit pas non plus y avoir des objets perturbants en second-plan (voitures, panneaux,poteaux,…), il est préférable que l’environnement soit neutre, beau.

Par ailleurs, le modèle, si possible pose avec un visage expressif, montre une émotion, le but étant de raconter une histoire à travers la photo.

 

Conseil 4

De plus,  avant de prendre le cliché, le photographe doit faire la mise au point sur le modèle, bien cadrer et respecter la règle du “Golden Point” (= le nombre d’or) qui est utilisé pour définir des proportions harmonieuses en géométrie.

 

 

Remerciements

 

Nous tenons à remercier le photographe qui nous a pris en charge pour ses conseils et son temps ainsi que l’établissement qui nous a accueillis et qui nous a prêté du matériel afin de profiter de cette expérience au maximum.

Maurice Yuna
Lucas Camille
Evano Amélie
Danet-Bouédo Hild-Marie

Terezin

 

Terezin est une ancienne forteresse militaire initialement créée dans le but de loger des militaires.

Elle change finalement de fonction dans le cadre de «la solution finale» lors la seconde guerre mondiale.

Située au nord de Prague, en République Tchèque, elle est plus connue sous son nom allemand «Theresienstadt».

l'entrée de la forteresse

Camp de concentration

 

Terezin se transforme en un camp de concentration, un camp de transit et un ghetto où les Juifs Tchèques, Allemands et Autrichiens furent les principaux à y être enfermés.

De nombreux artistes s’y sont retrouvés ce qui a permis de retrouver de nombreux témoignages, dessins ou peintures, permettant d’imaginer leurs conditions de vie. (On peut citer par exemple le poète français Robert DESNOS)

 

Robert Desnos au camp de Terezin 1945

Arbeit macht frei

 

À l’entrée de la ville se trouvent «la petite forteresse» qui était une prison destinée aux prisonniers de guerre et  prisonniers politiques.

Les conditions de vie des prisonniers étaient déplorables. En effet,  ils n’avaient pas la possibilité de se doucher, dormaient dans des dortoirs avec seulement un WC et une sortie d’eau.

Par ailleurs, les dortoirs étaient prévus initialement pour 40, mais les prisonniers y étaient au moins deux fois plus nombreux.

Malheureusement,ces conditions de vie abominables permettaient également la propagation de maladies comme le typhus qui ont également causé la mort d’un grand nombre de prisonniers.

 

Moyra Bienvenu 1L1

Margot Floch 1ES2

Nahouel Selhami 1ES2

Stony Bouquin 1ES2

Cellules
Dortoir
salle de bain collective
Mémorial