Retour au blog

15 février 2018

LITTERATURE ET SOCIETE

Littérature et société:

Pour les élèves qui aiment ou qui ont envie de…

… lire

… réfléchir sur de grands textes ou des articles contemporains

… mener des travaux de groupes

… mener des recherches au CDI

… apprendre à parler en public et défendre leur opinion

échanger, partager de manière ludique et exercer son esprit critique

Six grands thèmes structurent les cours de Littérature et Société :

  • L’écrivain et les grands débats de société.
  • Médias, information et communication.
  • Images et langages.
  • Des tablettes d’argile à l’écran numérique : l’aventure du livre et de l’écrit.
  • Paroles publiques : de l’agora aux forums du Net.
  • Regards sur l’autre et l’ailleurs.
  • Un enseignement transdisciplinaire d’1 heure 30 par semaine assurée par deux enseignants, l’un d’Histoire-Géographie, l’autre de Lettres.
  • Une autre manière d’apprendre : des projets, des travaux de groupes, des sorties sur le terrain, des évaluations par compétences, pas de notes.
  • Un enrichissement personnel et culturel, quelle que soit la voie envisagée par la suite, mais particulièrement intéressante pour les filières ES et L.
  • Une découverte des formations et des professions de la voie littéraire.
  • Une autre façon d’acquérir des connaissances et des compétences, en écho avec le programme de Seconde.

QUELQUES EXEMPLES

Réflexion sur l’esclavage et voyage 

À partir de l’exposition sur les esclaves de l’île Tromelin, les élèves ont mené des recherches sur cet événement et ont créé le carnet de voyage de l’un des protagonistes de l’aventure. Ils se sont également penchés sur l’esclavage au XVIIIe siècle, notamment par le biais d’un voyage à Nantes, et sur des récits retraçant cette période. Elargissement sur l’esclavage contemporain.

Mur d’expression

Le Mur d’expression du 11 janvier 2016 : un an après les attentats de Charlie Hebdo, en relation avec le CLEMI, les élèves ont écrit et dessiné sur le thème de la liberté d’expression. « La liberté d’expression, ce n’est pas restreindre son imagination à des stéréotypes fermés. ». « Le courage, c’est d’affronter les difficultés quelles qu’elles soient, la tête haute. » . Puis le groupe a étudié des caricatures relatives à l’Affaire Dreyfus.

Initiation au journalisme

Après avoir étudié des chartes journalistiques, les élèves du groupe ont initié leur propre charte pour la Classe Actu. Puis ils ont analysé les différentes règles pour mener une interview, exemples à l’appui : Alcaline et la page Portrait du Télégramme. Devenu apprenti journaliste, chaque élève a dû mener à bien un projet d’interview d’une personnalité au cœur de l’actualité locale. Ainsi, ils sont allés sur le terrain pour se livrer à l’exercice. Puis les élèves ont transformé les propos recueillis en portrait journalistique.

Création d’un monde utopique et rencontre d’un auteur 

À travers des textes sur le thème de l’utopie, les élèves sont amenés à proposer leur propre utopie, sous forme d’un article d’Encyclopédie et accompagné d’une carte. Parallèlement, ils lisent et étudient une dystopie de P. Bordage, Les Chemins de Damas, sur laquelle ils vont réaliser un carnet de bord, avant de rencontrer l’auteur dans le cadre du Festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo.

Rédaction de lettres contre le sexisme et émission de radio 

Dans le cadre d’un concours proposé à différents pays francophones, les élèves sont invités à imaginer une correspondance après avoir étudié Les Lettres persanes de Montesquieu (XVIIIe). A travers ces échanges, ils doivent dénoncer les clichés inconscients et les stéréotypes sexistes. Ces textes seront ensuite mis en voix à l’atelier radio du lycée animé par Radio Balises.

DES TEMOIGNAGES

 Littérature et société c’est …  

“être motivé parce qu’il faut s’impliquer et cela demande de l’exigence.”  

“travailler en petit groupe et coopérer.”  

– “un autre rapport avec les professeurs qu’en classe entière.”

“être évalué sur des compétences, c’est moins stressant mais aussi important que les notes.”

Pourquoi j’ai choisi le volet d’exploration Littérature et société :

J’ai pris Littérature et Société car le français me plait beaucoup et je ne le regrette pas.” Marine

” Littérature et Société, ce n’est pas que pour les filles! Il ne faut pas se fier aux préjugés. ” Maxence

J’ai choisi Littérature et Société car j’aime savoir et comprendre ce qui se passe dans le monde” Kenan

– ” J’ai fait Littérature et Société car rien d’autre ne me plaisait. Au début, j’ai trouvé difficile de devoir lire en dehors des cours de français, mais les livres sont différents, alors finalement, ça va”. Marie.